🇦🇹 AUTRICHE 🇦🇹

Le championnat d’Autriche de football a été créé en 1911. Un championnat d’Autriche rapidement dominé par les équipes de la capitale, à commencer par le Rapid Vienne et son dauphin et aussi son plus grand rival, l’Austria Vienne. Aujourd’hui, le Red Bull Salzbourg s’est immiscé dans le haut de tableau et en est devenu l’un, si ce n’est, le mastodonte du pays.

Match de football du championnat d'Autriche

RèglementS

Le championnat d’Autriche se dispute en deux phases. Les douze meilleures équipes autrichiennes se rencontrent 2 fois au sein de la 1ère phase. A l’issue de cette phase, les douze équipes sont réparties en deux poules, les six premiers se disputent le titre, les six derniers la poule de relégation.

Les équipes se rencontrent à nouveau deux fois. Les six premiers jouent un mini championnat en emportant la moitié des points acquis lors de la première phase, et déterminent le champion et les places qualificatives pour les compétitions européennes. Les six derniers jouent dans un autre mini championnat pour la relégation. Le premier de ce championnat de relégation conserve une chance pour se qualifier pour la Ligue Europa en participant aux « play offs » contre le club non qualifié de l’autre mini championnat. Le dernier du championnat de relégation est relégué en deuxième division.

Palmarès

Top 3 palmarès championnat d'Autriche

TENANT DU TITRE

L'HISTOIRE

Le football autrichien a une histoire riche. Ce sport a été lancé en 1890 par des jardiniers anglais qui travaillaient pour les Rothschild, famille de banquiers de Vienne. Les jardiniers tapaient dans un ballon en cuir durant leur temps libre et ce sport est rapidement devenu populaire. En 1894, les premiers clubs de la capitale étaient fondés : le Rapid Vienne et l’Austria Vienne.

La Fédération autrichienne de football (ÖFB) est créée en 1904. Elle devient membre de l’instance dirigeante du football mondial, la FIFA, en 1905.

Le football devient professionnel pour les deux premières divisions en 1924. Les années suivantes, le football autrichien tient une belle place sur la scène mondiale. Entre 1930 et 1933, la légendaire “Wunderteam”, avec l’attaquant Matthias Sindelar et l’entraîneur Hugo Meisl, reste invaincue pendant 16 matches. Le football autrichien profite d’un autre âge d’or entre 1950 et 1954 : des stars internationales comme Ernst Ocwirk, Gerhard Hanappi et Ernst Happel se font une solide réputation.

L’Autriche se qualifie pour la phase finale de la Coupe du Monde de la FIFA à sept reprises et signe ses meilleures prestations en 1954 (troisième place) et en 1934 (quatrième).

Les Autrichiens se sont très tôt fait connaître sur la scène internationale au niveau des clubs. Le premier transfert étranger a lieu en 1905 : le gardien Karl Pekarna part de Vienne pour le Rangers FC, équipe écossaise. Selon les statistiques, en 1938, 62 footballeurs professionnels autrichiens jouent en France. Certains d’entre eux, comme Heini Hiltl, Gustl Jordan et Rudi Hiden, obtiennent la citoyenneté française et représentent ensuite la France. Ernst Happel joue également pour la France et fait partie de la sélection mondiale de la FIFA qui fait match nul contre l’Angleterre en 1953.

Happel connaît une carrière d’entraîneur éblouissante, remportant 17 titres internationaux et nationaux, dont la Coupe des clubs champions européens et la Coupe européenne/sud-européenne avec Feyenoord (1970) et la Coupe des champions avec le Hamburger SV (1983). Sur la scène mondiale, Happel emmène les Pays-Bas jusqu’à la Coupe du Monde en Argentine en 1978. Le stade national du pays à Vienne, théâtre de la finale de l’UEFA EURO 2008, a été nommé en son honneur.

Hans Krankl est le héros du football autrichien des années 1970. Attaquant redoutable, Krankl se construit une réputation en dehors de son pays natal et aide le FC Barcelone à soulever la Coupe des vainqueurs de coupe européenne 1978/79. L’année précédente, Krankl a gagné le Soulier d’Or donné au meilleur buteur européen : il a en effet marqué 41 buts. Son coéquipiers en équipe nationale Herbert Prohaska a été élu Footballeur autrichien du siècle.

Dans les années 1990, Toni Polster et Andreas Herzog sont de célèbres joueurs autrichiens à l’étranger : ils se font tous les deux remarquer en Bundesliga allemande. Polster rivalise avec Krankl en décrochant le Soulier d’Or. Ses 44 buts pour l’Autriche sont un record pour l’équipe nationale. Herzog est le recordman de sélections (103).

Avec la Suisse, l’Autriche a organisé la phase finale de l’UEFA EURO 2008, une étape importante dans l’histoire de l’ÖFB. C’était la première participation de ce pays au Championnat d’Europe de l’UEFA.

Huit ans plus tard, cet investissement dans le football de jeunes porte enfin ses fruits. Emmené par David Alaba, l’Autriche valide son billet pour l’EURO 2016 en signant neuf victoires et un nul en éliminatoires. Mais la formation de Marcel Koller est ensuite incapable de confirmer son potentiel lors de la phase finale en France.

Le site officiel : www.bundesliga.at

Si vous souhaitez avoir des informations supplémentaires sur le championnat d’Autriche (matchs, règlements, statistiques…), vous pouvez nous envoyer un message dans la page Contact ou sur Instagram.