🇧🇬 BULGARIE 🇧🇬

Le championnat de Bulgarie de football a été créé en 1924. Dominé longtemps par les deux grands clubs de la capitale, le CSKA Sofia et le Levski Sofia, aujourd’hui, le pays doit aussi compter sur un club comme le Ludogorets Razgrad qui dispose de moyens conséquents et monte en puissance depuis 2012 avec 9 titres de champion consécutifs.

Match football du championnat de Bulgarie

RèglementS

Les quatorze meilleurs clubs du championnat de Bulgarie se retrouvent au sein d’une poule unique suivie d’une phase de playoffs, la A Professionnal Football League, où ils s’affrontent quatre fois, deux à domicile et deux à l’extérieur. À l’issue du championnat de Bulgarie, le dernier du classement est relégué en deuxième division tandis que l’avant-dernier doit passer par un barrage de promotion-relégation face au vice-champion de D2. Le champion est l’équipe récoltant le plus de points à l’issue des deux phases et se qualifie en Ligue des Champions. Le 2nd est reversé en Europa League ainsi que le vainqueur du barrage européen.

Palmarès

Top 3 palmarès Championnat de Bulgarie

TENANT DU TITRE

L'HISTOIRE

C’est un groupe d’étudiants venant d’Istanbul qui aurait introduit le football en Bulgarie et créé la première équipe officielle en 1909.

Néanmoins, ce n’est pas que le 1er janvier 1923 que le football s’organise de manière appropriée, avec la création de la Fédération nationale des sports de Bulgarie. Un an plus tard, la Bulgarie devenait membre de la FIFA et, en 1924/25, le premier championnat national voyait le jour avec la participation de six clubs.

Le pays a également joué son premier match international cette année-là, essuyant une défaite 6-0 contre l’Autriche à Vienne, ce qui présageait de six longues années sans victoire. Au bout du compte, la Bulgarie battait la Roumanie 5-3 à Sofia, avant de décrocher un premier trophée en 1932. L’équipe nationale surclassait la Roumanie, la Yougoslavie et la Grèce et décrochait la Coupe des Balkans.

En 1937, un nouveau championnat de Bulgarie comprenant dix équipes était inauguré, les vainqueurs étant déterminés par un système de points pour la première fois. Une compétition de coupe nationale, la Coupe BFS, a suivi en 1945. En 1954, l’Union bulgare de football rejoignait l’UEFA, la nouvelle instance dirigeante du football européen.

La Bulgarie passait alors sous l’hégémonie communiste et un grand nombre de clubs de premier rang représentaient les instances de l’État. Les exemples les plus notables étaient le PFC CSKA Sofia, l’équipe de l’armée, et le PFC Levski Sofia, lié au ministère de l’Intérieur. À eux deux, ces clubs ont décroché plus de 70 titres.

Cette tradition est toujours vraie puisque les PFC Beroe Stara Zagora, Spartak Plovidv, Botev Plovdiv, PFC Lokomotiv Sofia, PFC Etar Veliko Turnovo, PFC Litex Lovech, PFC SlaviaSofia et PFC Lokomotiv Plovdiv 1936 étaient les seuls autres clubs à avoir remporté le championnat de Bulgarie.

En 2012, le PFC Ludogorets s’est établi comme la force dominante du football du championnat de Bulgarie en remportant le premier de ses cinq titres de champion consécutifs. La formation de Razgrad s’est aussi qualifiée pour la phase de groupes de l’UEFA Champions League à deux reprises.

Le succès sur la scène internationale s’est révélé plus rare. La seule heure de gloire qu’ait connue la Bulgarie a été la médaille d’argent décrochée lors des Jeux Olympiques de 1968 à Mexico. Néanmoins, l’équipe nationale s’est qualifiée pour sept Coupes du Monde de la FIFA. Elle a terminé 4e aux États-Unis en 1994, après avoir éliminée l’Allemagne, tenante du titre, en quarts de finale.

Les résultats bulgares en Championnat d’Europe de l’UEFA sont toutefois moins impressionnants. Avant l’UEFA EURO 2004™, l’équipe nationale n’avait participé qu’à une seule phase finale, l’EURO 96.

La Bulgarie n’a toutefois pas été en manque de joueurs de talent. Georgi Asparuhov a peut-être été le plus grand joueur du pays : cet avant-centre tout feu tout flammes évoluait au Levski mais a vu sa carrière se terminer de façon prématurée, ayant trouvé la mort dans un accident de voiture en 1971. Néanmoins, c’est Hristo Stoitchkov qui est le plus mis à l’honneur, Dimitar Berbatov, meilleur buteur de l’Histoire en sélection, et Styliyan Petrov ayant eux aussi brillé à l’étranger depuis.

Stoitchkov est devenu célèbre en raison du nombre impressionnant de buts marqués au CSKA, l’autre grand club de la capitale, à la fin des années 1980. C’est ainsi qu’il a été transféré au FC Barcelone, où sa réputation grandit et où il décroche quatre titres consécutifs de champion d’Espagne et la Coupe des clubs champions européens en 1991/92. Elu meilleur footballeur européen de l’année en 1994, il est l’exemple que la nouvelle génération bulgare doit suivre.

Ancien buteur des Bayer 04 Leverkusen, Tottenham et Manchester United, Dimitar Berbatov est devenu le joueur le plus décoré de ce millénaire, lui qui remportait le prix de Joueur de l’année à sept reprises, un record. Berbatov est également devenu le meilleur buteur de l’Histoire de la sélection bulgare, avec 48 réalisations.

Stiliyan Petrov est quant à lui devenu le joueur le plus capé en Bulgarie (106 sélections), alors que son combat contre la leucémie a également capturé le cœur de milliers de personnes à travers l’Europe.

Le site officiel : fpleague.bg

Si vous souhaitez avoir des informations supplémentaires sur le championnat de Bulgarie (matchs, règlements, statistiques…), vous pouvez nous envoyer un message dans la page Contact ou sur Instagram.